Marie Rioux artiste-arts visuels

Marie Rioux

Démarche | Statement


Ma démarche

J’aime observer, regarder, contempler. Quelquefois mes yeux s’accrochent, fixent un détail incongru et le trouve magnifique.

Mon inspiration naît dans la contemplation de mon environnement. Quel que soit mon propos, la création d’atmosphère demeure ma première préoccupation lors de la conception de l’œuvre. Par sa composition s’exprime mon essence.

Mon travail est influencé par les fluctuations de mon existence parmi les autres.

Je crée des territoires imaginaires. Je transforme les réalités. Celles-ci montrent l’autre côté des choses. Celles ressenties actuellement. Maintenant vivant dans une métropole, un espace en perpétuel mouvement, des multitudes de gens croisés dans le métro, les rues, les parcs, habitent désormais mon travail, ainsi confrontant le silence de mes immenses contrées du passé.

Les « Autres » ces gens anonymes, hétéroclites et indifférents partagent ce même lieu où je me retrouve. Que pensent-ils? Que sont-ils? Voilà mon questionnement.

Il m’est essentiel de produire des œuvres projetant une certaine dualité, énigmatiques, ouvertes à plusieurs lectures.

Mon langage plastique est instinctif, intuitif et non conformiste. Dès que je suis à l’atelier je ressens la nécessité, l’urgence de créer. Je suis entièrement prise durant ces moments intenses à choisir le format du support, les couleurs avec lesquelles j’installerai l’atmosphère qui défendra mon propos. Tubes d’huiles et d’acryliques, pastels, crayons feutres, crayons de bois, encres, clou, j’utilise tout ce qui est à portée de main en fonction de mon élan.  J’ai besoin de me libérer !

Une première composition jaillit suivie d’un travail de construction.

Je ne travaille pas en fonction des courants artistiques du moment ou en fonction du public et de ses attentes. À lui d’y trouver sa propre résonnance, sa signification, son plaisir. Mon propos répond avant tout à une nécessité intérieure indépendamment des modes.

L’œuvre, comme tout ce qui est vital, doit évoluer.

Marie Rioux

…………………

Statement

I like to observe, watch, contemplate, sometimes my eyes latch onto something seize on an incongruous detail and find it magnificent.

I find my inspiration in contemplation of my surroundings. Whatever my ideas, creating an atmosphere remains my main concern when I conceive a work of art. My essence is expressed through it composition.

My work in influenced by fluctuations in my existence amongst other people.

I create imaginary territories. I transform realities. These show the other side of things. The things I feel now. Today, living in a large city. This space is in constant movement. A multitude of people encountered in the metro and in streets and park inhabit my work, confronting the silence of my immense by gone lands. The “Others” these anonymous, heterogeneous, indifferent people share the same place as me.

Who are they?  These are the things I wonder about.

It is essential that my paintings project a certain duality, that they be enigmatic and open to different readings.

My artistic language is instinctive, intuitive and non-conformist. As soon as I enter my studio I feel the necessity and urgency of creating. I am completely caught in this intense moment of deciding the format of the support, the colors with which I will establish the atmosphere which will support my ideas. Tubes of acrylic and oil paints, pastels, felt pens, wood pencils, ink, nail. I employ everything I have at hand without concern for its rules of use. I need to free myself. An initial composition emerges followed by construction work.

I do not work according to artistic currents of the day or to audiences and their expectations. It is up to the public to find its own resonance, its own meaning and pleasure. Above all, my ideas fill an inner need independent of fashions.

The artwork like everything that is vital, must be able to evolve.

Marie Rioux

Photo par Serge-Philippe Tremblay

Les commentaires sont fermés.